Le prix net vendeur, qu’est-ce que cela signifie ?

En mettant en vente votre logement, vous avez sûrement entendu parler du prix net vendeur. Qu’est-ce-que c’est exactement et à quoi cela correspond ? Quel calcul faut-il effectuer ? Et qu’en est-il pour les frais de notaire ? A l’aide de l’article ci-dessous, comprenez mieux ce mode de calcul et estimez la part qui vous reviendra en tant que propriétaire à l’issue de la vente de votre bien immobilier.

Le prix net vendeur : définition

Le prix net vendeur équivaut au montant perçu par le propriétaire dès que la vente est finalisée. Le notaire va prendre soin de verser cette somme sur le compte bancaire du vendeur à la suite de la signature de l’acte authentique de vente.

Pourquoi faut-il estimer le prix net vendeur ?

Le propriétaire a intérêt à faire estimer dès la mise en vente de son bien immobilier son prix net vendeur pour les raisons suivantes :

  • Il pourra avoir une estimation des sommes à rembourser pour le capital restant dû, suivant la vente
  • Il pourra réaliser une estimation de la potentielle plus-value que pourrait générer son bien immobilier

Par quelle manière calculer le prix net vendeur ?

Dès qu’un individu met en vente son bien immobilier, aidé par une agence immobilière, cette dernière fixe le prix de vente. Suite à la vente de ce bien, le vendeur ne touchera pas la totalité du montant. Il faut en effet distinguer le prix de vente FAI (frais d’agence inclus) et le prix net vendeur, soit le montant que le vendeur va réellement percevoir à l’issue de la vente de son logement. Pour avoir le montant, il faudra enlever les frais d’agence sans prendre en compte les frais de courtage ou de notaire qui seront à la charge de l’acheteur pour avoir le montant final.

Plus les commissions d’agence seront élevées plus le prix net vendeur sera conséquent, et vice-versa. Comptez généralement entre 5 et 8 % pour des frais d’agence.

Prix net vendeur, prix de vente affiché et prix FAI : quelles sont les différences ?

Le prix de vente affiché, n’est pas forcément égal au prix net vendeur. Ce sera uniquement le cas si le propriétaire vend son bien au prix identique à celui étant affiché, sans passer par une agence.

Le prix FAI (frais d’agence) existe du moment que le vendeur a recours à des prestations d’une agence immobilière pour sa vente. Ce prix FAI est composé du net vendeur ainsi que des frais d’agence qui seront à la charge de l’acquéreur.

Leave a Comment