Portail coulissant : sur rail ou autoportant ?

Vous êtes en train de repenser l’aménagement de votre extérieur et vous réfléchissez au type de portail que vous allez installer ? Il existe aujourd’hui un vaste panel de solutions parmi lesquelles le portail coulissant tient une place de choix. Ce modèle est en effet très prisé pour ses qualités, notamment en matière de gain de place et de confort d’utilisation. Toutefois, il vous faut encore réfléchir à un point : votre portail coulissant va-t-il être sur rail ou autoportant ? Nous vous proposons de découvrir dans cet article les caractéristiques respectives de ces deux systèmes d’ouverture.

#1 Le portail coulissant sur rail

Le portail coulissant sur rail est très certainement le modèle le plus connu du grand public. Il repose sur un système de guidage de roues (ou de galets) qui coulissent sur un rail fixé au sol et qui peut être agrémenté de divers accessoires pour portail coulissant

L’installation d’un portail coulissant sur rail est très simple, sans crainte de souci de dénivellement. Il est toutefois nécessaire de vous assurer de la solidité de la longrine (la fondation en béton) mais aussi de déterminer la longueur qui sera la plus indiquée pour l’ouverture. De même, il est généralement déconseillé d’opter pour ce modèle si votre région est particulièrement venteuse. Mis à part ce point de vigilance, le portail sur rail s’adapte à tout type de terrain et présente l’avantage de protéger le vantail qui n’est soumis à aucune déformation du fait de son ouverture latérale sur un rail.

L’entretien de ce type de portail n’est par ailleurs que très peu contraignant puisqu’il suffit de veiller à ce qu’aucun élément (saletés ou eau) ne vienne boucher le rail, ce qui pourrait nuire à son bon fonctionnement.

#2 Le portail coulissant autoportant 

Le portail coulissant peut donc être sur rail mais aussi autoportant, à savoir qu’il repose dans ce cas sur un système de galets fixés au sol

L’installation de ce type de portail requiert la construction de deux plots en béton qui vont servir à fixer les piliers ainsi que le galet. En outre, la présence d’une crémaillère permet à ce que le portail ne touche pas le sol, c’est pourquoi il est nécessaire de choisir un vantail qui ne soit pas trop lourd.  Il n’y a donc ici pas besoin de rail au sol, dont la fonction est remplacée par le système de coulissage et de fixation.

Un portail coulissant autoportant présente l’avantage d’être très robuste et résistant, y compris en cas de vent, et les éléments extérieurs (feuilles, cailloux, etc.) ne viennent pas entraver son bon fonctionnement. Toutefois, il faut savoir qu’un portail coulissant autoportant nécessite de l’espace puisque sa largeur doit être supérieure d’un tiers de celle de passage du portail.

Comment choisir un portail coulissant ?

Vous devez avant tout prendre en considération la configuration de votre terrain afin de vérifier si vous devez installer ou non une longrine en béton. Vous devez ensuite vous interroger sur le type de matériau de votre portail coulissant qui peut être réalisé en aluminium, en PVC, en bois, en acier ou encore en fer forgé. Son poids va également jouer un rôle dans le choix de votre système d’ouverture. 

Il est par ailleurs nécessaire de vous renseigner en amont auprès de votre mairie quant au Plan Local d’Urbanisation (PLU) qui peut parfois imposer certains critères comme la forme du portail, son modèle ou sa couleur. Il est également primordial de veiller à ce que le portail n’empiète pas sur la voie publique. 

C’est pourquoi il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel afin d’effectuer votre choix puis l’installation de votre portail coulissant en toute sérénité !

Leave a Comment